Des fruits et des légumes pour peindre. Dominique nous raconte...

Mis à jour : 2 sept. 2019

Chouette, j’accompagne un groupe de parents et leurs enfants pour une après-midi d’atelier créatif à l’Ecole Supérieure d'Art et de Design. De la pluie le matin, beaucoup de vent ensuite, la visite aux jardins qui devait clore ce temps a été annulée.


14h30 : Sylvie, l’animatrice nous accueille dans ses locaux : 2 mamans, 8 enfants de 4 à 12 ans, et moi qui représente la Maison des Solidarités Mandela. Deux vastes salles avec de nombreuses tables, beaucoup de tabourets et plusieurs points d’eau. Sur l’une des tables nous attendent plein de jus de légumes, de plantes et autres substances avec de belles couleurs : épinards, chou, betterave, curcuma, citron, fleurs d’hibiscus, et aussi du savon, du bicarbonate de soude, du sel d’alun qui font changer les couleurs et apparaitre les contours.

Que de découvertes : on peut peindre, teindre plutôt, avec tous ces ingrédients ! Invités à nous asseoir pour recevoir les diverses consignes, nous sommes tous attentifs : Sylvie nous explique qu’un des buts de cet atelier est de créer chacun son petit album d’une dizaine de feuilles –avec ou sans motifs dessinés- trempées, en entier ou en partie, dans un ou plus de tous les jus préparés. Un autre but c’est observer comment les couleurs de départ évoluent selon les ingrédients rajoutés. Chacun peut essayer des mélanges dans des coupelles ou pots individuels, mais pas dans les préparations de Sylvie qui sont étiquetées !

Après ces instructions, enfants et adultes s’activent joyeusement à dessiner des motifs sur leurs feuilles, puis à aller les tremper dans le bac de leur choix. Et bientôt 2 puis 3 cordes à linge se remplissent de feuilles diversement colorées qui doivent sécher avant d’être ramassées par leurs « créateurs ». On s’aventure à d’autres essais en notant bien les ingrédients utilisés et même à d’autres techniques. Les enfants commencent à imaginer à quoi vont ressembler leurs albums.

A la fin de la séance, on range et on nettoie un peu avant d’aller jeter un coup d’œil à d’autres parties de l’Ecole et à quelques œuvres d’étudiants. Sylvie essaie de faire parler les jeunes sur ce qu’ils voient, ce qu’ils ressentent… mais il y a un peu de fatigue et ILS ONT FAIM : il est 17h : c’est l’heure de rentrer ! Malgré tout, peintres et chimistes en herbe sont tous ravis de revenir pour les 2 derniers jours d’atelier et voudraient déjà savoir ce qu’ils vont faire le lendemain.

Découvrir les réactions entre couleurs naturelles et produits rajoutés était assez excitant et je me suis vraiment prise au jeu des essais comme les plus jeunes ! MERCI SYLVIE !


Dominique Berne

Mercredi 24 avril 2019, vacances de printemps.



9 vues

© 2020 Maison des Solidarités Nelson MANDELA.    II    04 75 55 37 96    II    25 rue C. Gounod 26000 Valence   II  accueil@mds-mandela.org