Lewam et la valorisation des pays d'Afrique au lycée Montplaisir.

Nous sommes très heureux d’accueillir Lewam ! Arrivée à Mandela l’année dernière comme apprenante, elle fait aujourd’hui partie de l’équipe avec un contrat de service civique. Elle participe à nos projets et travaille plus particulièrement sur la valorisation des Pays d'Afrique et les échanges interculturels. Chronique !





Échange interculturel au Lycée Montplaisir

Pour ce projet de présentation de l’Afrique de l’est, trois jeunes africains et une albanaise se sont

engagés pour faire découvrir aux lycéens de Montplaisir leurs pays d’origine. Ils en ont fait la

présentation devant 9 lycéens de 16 ans et 17 ans. Les thèmes choisis étaient l’éducation, la vie à l’école et l’enfance et la jeunesse au pays.


L’Éthiopie :

Lewam a présenté le système scolaire en Ethiopie. L’éducation est gratuite, mais l’uniforme, les

cahiers, les livres et le transport sont payants et représentent donc un obstacle à l’accession à la

scolarité. Certains enfants et certains jeunes ont trouvé une solution à ce problème : faire des petits boulots, comme, par exemple, vendeurs ou cireurs de chaussures, « listros » comme on les appelle. Ceci leur permet de financer eux-mêmes leur scolarité. Ils vont à l’école le matin et travaillent l’après-midi pour financer leurs uniformes, leur matériel et leurs repas. Ils sont obligés de travailler pour pouvoir s’instruire.


La Guinée :

Aboubacar a davantage précisé la situation des jeunes. Il a décrit la vie quotidienne à l’école et a parlé de la vie à l’extérieur l’école, il a aussi parlé de la famille. Il a expliqué qu’en Guinée la scolarité dépend de l’argent. L’argent ouvre la porte de l’école. Par ailleurs, c’est aux enfants d’investir dans leur scolarité. En général, il n’y a personne pour les surveiller, vérifier qu’ils sont présents en cours et font leurs devoirs. Les enfants ont, ou n’ont pas, l’ambition d’aller à l’école pour avoir une meilleure vie. Enfin, il nous a fait écouter la musique guinéenne.


Centrafrique :

Nadjib a parlé de la situation du pays. L’école est gratuite. Mais la richesse des ressources crée des conflits. Il a expliqué ce qu’était l’école pendant la guerre : la majorité des écoles est fermée et quand elles sont ouvertes on risque sa vie sur le chemin pour y aller.


Sénégal :

Alpha-Oumar a présenté la culture et les traditions sénégalaises. Il a montré le clip de la chanson « DKR » de Booba, pour donner une image du Sénégal et de Dakar et pour montrer des artistes et des instruments traditionnelles. Le clip parlait aussi de l’histoire de l’esclavage. Enfin Alpha-Oumar a présenté un sport traditionnel « la lutte sénégalaise ».


Albanie :

Ina nous a fait revenir en Europe avec sa présentation de l’Albanie. Elle a parlé de l’histoire du pays et de la diffusion de la langue albanaise. Le clip « taken by Albania » montrait la beauté

du pays.

0 vue

© 2020 Maison des Solidarités Nelson MANDELA.    II    04 75 55 37 96    II    25 rue C. Gounod 26000 Valence   II  accueil@mds-mandela.org